Les instances

1.     Commission Des Usagers (CDU)

 

Les missions principales de cette commission sont :

  • veiller au respect des droits des usagers et de faciliter leurs démarches.
  • contribuer à l’amélioration de la politique d’accueil et de prise en charge des patients et de leurs proches.
  • élaborer des outils de recueil d’indicateurs de la satisfaction des usagers

 

Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de rencontrer cette commission, ainsi que le médecin médiateur et les représentants des usagers, sur simple demande auprès du responsable des relations avec les usagers au 04.90.03.63.12.

 

 

2.    Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN)

 

Ce comité, accompagné de l’Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH), agissent en collaboration avec l’ensemble des soignants pour assurer à tous les patients les conditions d’une qualité de soins adaptés à l’environnement hospitalier.

 

Il coordonne (organise, planifie et anime) la Lutte des Infections Nosocomiales.

 

  • Les surveillances des infections nosocomiales, coordonnées par les réseaux nationaux et interrégionaux : infection du site opératoire (ISO), bactériémies, des Accidents d’Exposition au Sang, etc..
  • Les évaluations des pratiques, par exemple : audit sur l’hygiène des mains, …,
  • Des formations en hygiène sont inscrites au plan de formation de l’établissement ; elles concernent les professionnels médicaux, paramédicaux, les nouveaux arrivants, les services techniques.

 

« Une infection est dite associée aux soins si elle survient au cours ou au décours d’une prise en charge (diagnostique, thérapeutique, palliative, préventive ou éducative) d’un patient, et si elle n’était ni présente, ni en incubation au début de la prise en charge. »
CTINILS mai 2007. Définition des infections associées aux soins. Ministère de la santé

 

 

 

3.     Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD)

 

Il a pour missions :

 

  • D’améliorer la prise en charge de la douleur,
  • De coordonner les actions visant à mieux organiser la prise en charge de la douleur,
  • D’aider au développement de la formation continue des personnels médicaux et paramédicaux.
  • De susciter le développement de plans d’amélioration de la qualité pour l’évaluation et le traitement de la douleur.

 

 

 

4.     Comité de Liaison Alimentation Nutrition (CLAN)

 

Il a vocation à participer, par ses avis ou propositions, à l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des malades, et à la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation – nutrition.

 

 

 

5.    Comité des Médicaments et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS)

 

Il participe à l’élaboration de la liste des médicaments et dispositifs médicaux stériles dont l’utilisation est recommandée dans l’établissement, ainsi que des recommandations en matière de prescription et de bon usage des médicaments et dispositifs médicaux stériles, et de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse.

 

 

6.     Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance (CSTH)

 

Il a pour mission de contribuer, par ses études et propositions, à l’amélioration de la sécurité des patients transfusés dans l’établissement, il veille à la mise en œuvre des règles et procédures d’hémovigilance

 

 

7.    Comité de Bloc

 

Il a pour missions :

 

  • Définir les modalités de mise en œuvre des orientations fixées par la Direction
  • Rédiger une charte de fonctionnement et d’organisation interne du bloc opératoire
  • La programmation du tableau opératoire (règles de planification, indicateurs de planification …)
  • Valider les protocoles thérapeutiques spécifiques au bloc opératoire
  • Proposer des actions de formation en lien avec l’évolution des techniques, l’adaptation des compétences et les objectifs de développement de l’établissement

 

 

8.     Cellule de Coordination et de Gestion des Risques (CCGR)

 

Elle a pour mission d’établir un programme d’activité qui permet d’assurer la prévention des risques, ainsi que d’apporter des solutions aux risques survenus.

Il s’agit de rendre le risque « acceptable » dans la mesure où le « risque zéro n’existe pas ».

La gestion des risques se base sur l’analyse des événements indésirables et sur l’identification progressive des risques a priori et a posteriori.

 

 

 

 

LES VIGILANCES

 

 

Ensemble des procédures de surveillance organisées depuis la collecte du sang et de ses composants jusqu’au suivi des receveurs, en vue de recueillir et d’évaluer les informations sur les effets inattendus ou indésirables résultant de l’utilisation thérapeutique des produits sanguins labiles et d’en prévenir l’apparition, ainsi que les informations sur les incidents graves ou inattendus survenus chez les donneurs. L’hémovigilance comprend également le suivi épidémiologique des donneurs. … (Art. L.1221-13). »

« L’hémovigilance est un élément de la sécurité transfusionnelle.

 

Surveillance des incidents ou des risques d’incidents pouvant résulter de l’utilisation des dispositifs médicaux après leur mise sur le marché

 

Surveillance du risque d’effets indésirables résultant de l’utilisation des médicaments et produits à usage humain mentionnés à l’article L. 511-1, des produits mentionnés à l’article L. 658-11 et des médicaments et produits contraceptifs mentionnés à l’article 2 du décret 69-104 du 3 février 1969. »

 

 

pour objet la lutte contre les infections nosocomiales

 

 

Système de surveillance et de prévention des erreurs et risques liés à l’identification des patients. Son objectif est de fiabiliser l’identification du patient et les documents le concernant pour contribuer à la qualité de sa prise en charge.

 

 

 

 

 

Où nous trouver ?

Où nous
trouver ?

Clinique Fontvert

235 Avenue Louis Pasteur
84700 SORGUES
0 826 108 666 04.90.03.63.00

Contact

La clinique ne gère pas les plannings de consultation ni les prises de rendez-vous. De ce fait, pour les prises de rendez-vous...

Lire la suite