Maladies de l’appareil digestif

Anciennement, la chirurgie regroupait toutes les spécialités chirurgicales.

On parlait du chirurgien, qui pouvait opérer aussi bien l’estomac, que la fracture de fémur ou la prostate.

Progressivement se sont distinguées des spécialités, chirurgie orthopédique, vasculaire, cardiaque, urologique, neurochirurgie. La chirurgie digestive est une distinction relativement récente. Elle a encore parfois comme dénomination « chirurgie viscérale » ou « chirurgie du mou ».

 

La chirurgie digestive inclut, en fait, toute la chirurgie intervenant sur les viscères et principalement digestif.

 

 

Les nouvelles générations de chirurgien digestif se consacrent uniquement à cette chirurgie et laissent les varices aux chirurgiens vasculaires, la prothèse de hanche aux orthopédistes etc…

 

Cette nouvelle orientation est garante d’une plus grande qualité dans la spécialité afin d’offrir un haut niveau de technologie et de connaissance dans la spécialité.

 

Un essor récent a été observé avec la laparoscopie ou cœlioscopie, qui consiste à intervenir par l’intermédiaire de petites incisions en introduisant une optique à l’intérieur de l’abdomen reliée à une caméra.

Par l’intermédiaire d’autre orifice sont introduits des instruments pour réaliser l’intervention.

 

La première intervention digestive utilisant la laparoscopie était l’ablation de la vésicule, réalisée par le Dr Philippe MOURET à la Clinique de la Sauvegarde en 1989.

 

Depuis, de nombreuses autres interventions sont réalisées en utilisant cette voie d’abord : la cure de hernie inguinale, de hernie hiatale, la colectomie (ablation du colon), la gastrectomie (ablation de l’estomac), la chirurgie de l’obésité, du pancréas des surrénales etc…

 

Enfin dans la chirurgie digestive, on retrouve des hyperspécialisations : transplantation hépatique, chirurgie hépatobiliaire, chirurgie de l’obésité (bariatrique), chirurgie endocrinienne (thyroïde, surrénale, pancréas).

 

Le chirurgien digestif n’agit plus seul. Il est entouré d’autres spécialistes comme le gastro-entérologue et le radiologue digestif qui interviennent sur le diagnostic et le traitement d’infections digestives, le cancérologue, le radiothérapeute, l’endocrinologue

 

L’anesthésiste réanimateur intervient pour la phase opératoire et post opératoire.

 

Ainsi, les chirurgiens de la clinique Fontvert traitent les affections de l’appareil digestif mais également de la paroi abdominale :

 

  • Appendicectomie.
  • Cholécystectomie sous coelioscopie
  • Colectomie Gauche sous coelioscopie
  • Cure de hernie de la ligne blanche sous coelioscopie
  • Cure de hernie ombilicale sous coelioscopie
  • Cure de reflux gastro oesophagien sous coelioscopie.

 

 

Le pôle est également constitué de médecins gastro-entérologues, pratiquant près de 2700 examens par an.

 

Actes pratiqués : fibroscopies digestives hautes diagnostiques et thérapeutiques, coloscopies diagnostiques et thérapeutiques, échoendoscopies avec ou sans biopsies

Endoscopie : introduction d’une micro-caméra dans certains organes comme l’estomac, l’intestin, les poumons etc.., pour visualiser et intervenir.

Fibroscopie, coloscopie : exploration de l’appareil digestif par introduction d’une caméra.

Où nous trouver ?

Où nous
trouver ?

Clinique Fontvert

235 Avenue Louis Pasteur
84700 SORGUES
0 826 108 666 04.90.03.63.00

Contact

La clinique ne gère pas les plannings de consultation ni les prises de rendez-vous. De ce fait, pour les prises de rendez-vous...

Lire la suite